Robe MAMATAYOE en Viscose

Robe MAMATAYOE en Viscose

Belle robe Mamatayoe avec sa coupe ample un peu débardeur bouffante dans le bas du fait de la couture élastiquée. Elle porte un lien à nouer sur un côté et est ornée d'empiècements de tissus en forme de branches avec des pétales. Reference : UMBELA. La mode colorée et fantaisie de la marque MAMATAYOE, un univers coloré et agrémenté de broderies.


 

Plus de détails

En solde En solde !
80,00 € TTC

Disponibilité : En stock

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 8 points de fidélité. Votre panier totalisera 8 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,60 €.


COMPOSITION : 90% Viscose, 10% Elasthane

La doublure est 50% polyester 50% viscose

FICHE SHOPPING :

- Robe femme 

- Marque : Mamatayoe

- Origine : Espagne

- Conseil d'entretien En machine à 30° sur l'envers, programme délicat. 

Livraison : Votre commande est préparée et déposée à La Poste sous 48 heures ouvrées après confirmation de votre commande et validation de paiement, auxquels s’ajoutent les délais d’acheminement du colis par la Poste.



Cet article taille normalement , nous vous conseillons de prendre votre taille habituelle.

 

A propos de la marque Mamatayoe

Le début des activités de Mamatayoe, dans le monde de la mode remonte aux années quatre-vingt dix. Une équipe de professionnels qui lors de chaque saison travaillent les détails d'une collection de vêtements fantaisie avec un rappel enfantin, avec l'attention d’une authentique équipe d’artisans et avec la qualité artistique du design poli et originel, fruit d’une profonde réflexion et d’un travail dans lesquels les voyages de l’équipe dans le monde ont leur importance.

Mamatayoe est une marque espagnole qui offre une gamme de vêtements originaux hauts en couleurs, fleurs et rayures. La marque dessine et créé une mode tendance style fantaisie. La collection de vêtement en coton ou viscose brodé ou imprimé de Mamatayoe a un très bon rapport qualité/ prix.

 

La gamme de vêtement en coton  de Mamatayoe est variée et répond au mieux à vos attentes : robe, jupe, bonnet, écharpe, legging et manteau.

Mamatayoe vous propose une mode  stylée et originelle,  un univers coloré et agrémenté de broderies. 

 

Les collections de la mode fantaisie de Mamatayoe abordent toujours dans la gaieté une autre façon de s’habiller ; colorée, originale, enrichie d’ajouts et de broderies. Chaque saison les collections sont inspirées dans les histoires de 6 amies de différentes cultures, qui nous racontent leurs souvenirs d’enfance, le quartier où elles vivent, leurs voyages rêvés où elles nous introduisent dans le merveilleux monde des fleurs, du parfum, du vin,…

Tous les imprimés, broderies, les motifs sont créés dès leur début par l’équipe de design, tout en ayant une originalité et exclusivité unique, ce qui font de Mamatayoe une marque originelle et différente.

La marque n’oublie pas sa responsabilité sociale, elle collabore avec plusieurs ONG’S.

 

La fibre viscose, définition 

La viscose est une fibre textile qui ressemble à de la soie et qui fait beaucoup parler d’elle. Il existe la viscose naturelle de bambou, la viscose artificielle qui reproduit la viscose de bambou de façon artificielle et la viscose synthétique qui est produite à partir de fibres synthétiques. La viscose artificielle est obtenue grâce à la transformation de la cellulose des végétaux, la viscose synthétique est obtenue à partir de fibre synthétiques. À noter que l’on doit ce processus de fabrication de la viscose à Hilaire de Chardonnet, c’est ce français qui l’a mis en place. Dès lors, de la viscose artificielle est réalisée à partir de la viscose naturelle, elle est chimiquement modifiée mais cela n’enlève rien à ses atouts.  Les propriétés et qualités naturelles de la viscose sont très appréciées, elle est biodégradable et elle agit comme un antibactérien naturel, aussi la viscose est connue pour être un anti odeur, elle est également très absorbante, elle est d’ailleurs plus hydrophile que le coton.

 

Les avantages de la viscose : En effet, la viscose naturelle ou artificielle est avantageuse dans le sens où elle est résistante, absorbante (12 à 15 % de son poids) et d’une extrême douceur. La capacité d’absorption de la fibre lui permet d’être teinte dans de nombreuses couleurs et promet une bonne fixation de la couleur. De plus, elle ne tient pas chaud (pratique pour l’été) et il est inutile de la repasser. La fibre de viscose synthétique quand elle ne conserve pas la capacité d’absorption de la fibre naturelle ou artificielle, elle peut aussi se froisser. Il existe donc différentes qualités de viscose comme toute autre fibre textile naturelle, artificielle ou synthétique.

 

Laver la viscose, c’est facile : La viscose fixe parfaitement les couleurs et elle est soyeuse, vous pouvez sans problème la passer en machine. Pour ce faire, il vous suffit de vous servir de votre lessive habituelle et de sélectionner un lavage à 30 degrés ou 40 degrés au maximum. Vos habits ressortiront comme neufs, il ne vous restera plus qu’à les faire sécher (une étape qui est assez rapide) sur un séchoir ou sur un cintre. Et oui, n’oubliez pas que vous n’aurez pas de corvées de repassage. Il est important de préciser que la viscose peut être lavée de nombreuses fois sans s’abîmer et sans changer d’aspect, elle restera également très douce.  Elle est souvent mélangée à du coton pour la rendre encore plus résistante et lavable en machine à 30°C et 40°C.

 

Où trouver de la viscose ? : Les boutiques de vêtements proposent un grand nombre d’articles qui sont faits avec cette fibre textile, vous en trouverez donc facilement. Il faut dire qu’elle est moulante et assez fine. Regardez l’étiquette du vêtement.



Collection Printemps/été 2015

Avec cette collection, nous souhaitons rendre hommage aux premières femmes naturalistes. Depuis la nuit de temps, il y a toujours eu une relation forte entre les femmes et les plantes.  Elles les ont cueillies, choisies, distinguées en fonction de leurs effets thérapeutiques, ont créé des élixirs, des potions ou des remèdes curatifs et pourquoi pas, s’en sont servies pour s’embellir et se décorer. 

 

Au fil du temps, certaines femmes ont voulu étudier, trier et répertorier toutes les espèces botaniques du monde, défiant ainsi un univers dominé par les hommes.

 

Entre toutes ces femmes, nous avons décidé de raconter l’histoire de Jeanne Baret, une femme déterminée qui, en 1766, s’est embarquée pour le voyage autour du monde de Bougainville comme assistante du naturaliste Philibert Commerson.

La présence de femmes étant interdite à bord, l’audacieuse Jeanne se fit passer pour un homme pendant presque trois ans.

C’est seulement une année avant la fin du voyage qu’elle fut découverte et débarquée sur l’île Maurice. 

 

Aujourd’hui c’est à peine si l’on se souvient de cette femme qui fut la première à voyager à travers le monde et collecta avec Commerson plus de 6 000 espèces botaniques et seulement une petite plante anodine de la famille de la pomme de terre porte son nom.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Advertising
Advertising
Advertising
Advertising
Advertising
Advertising
Advertising
Advertising
Advertising
Advertising
Advertising